Une entreprise biotechnologique

INDÚSTRIAS AGROBIOLÓGICAS, S.A.- INAGROSA – est née en 1975 de la fusion des idées d’un scientifique espagnol et de l’esprit d’entreprise d’un ingénieur et chef d’entreprise, tous deux expressément engagés dans le transfert des idées et des concepts scientifiques de la biochimie classique et de la biotechnologie naissante vers des produits, des médicaments ou des services qui soient porteurs de bénéfices pour les utilisateurs et rentables pour tous, sous le principe d’une « technologie neutre ».

Fertilizantes
Compuestos Orgánicos
Tratamiento Final

Nous sommes une société conformée par un capital 100% espagnol, spécialisée dans l’obtention des 20 acides aminés L fondamentaux pour un processus original et propre, à travers lequel nous obtenons des oligopeptides et des acides aminés biologiquement actifs et stables qui pénètrent dans les noyaux cellulaires en agissant en tant que Facteurs de Transcription Extracellulaires dans un champ d’application qui couvre depuis la microbiologie industrielle (fermentation) jusqu’à la médecine, spécialement dans le SNC, système nerveux central, en passant par l’agriculture, la diététique et la cosmétique.

INAGROSA s’est centré tout particulièrement sur le développement et la fabrication de produits de nutrition végétale (biostimulateurs et biofertilisants) correcteurs de carences en microéléments, fongicides biologiques, cultures de micro-organismes et autres en développement. La société a également développé et mis sur le marché des produits de diététique pour l’usage humain avec cession de licences à des laboratoires pharmaceutiques.

INAGROSA dispose de bureaux centraux à Madrid et d’installations de fabrication en Espagne, mais aussi dans d’autres pays, en association avec des partenaires locaux. Le Réseau de distribution est établi dans 32 pays, en plus de l’Espagne.

La société maintient, depuis sa fondation, un engagement envers la préservation de l’environnement. C’est ainsi que tous les produits fabriqués et en cours de développement, sont écologiques de par leur composition et sont recommandés pour corriger les effets de phytotoxicité et de contamination des sols causés par tout type de pesticides, herbicides, etc. avec lesquels ils peuvent être mélangés à doses minimales ou réduites pour une application conjointe.

Dans le cadre de son engagement écologique, INAGROSA a développé une ligne de produits (biomasses solides) pour la régénération des sols contaminés par métaux lourds ou par déchets radioactifs ainsi qu’un kit de réactifs pour transformer tout type de déchets organiques (d’industries sucrières, laitières, boues des stations d’épuration des eaux résiduaires urbaines) en engrais biologiques.

La société a entretenu depuis sa fondation une relation extrêmement étroite avec la recherche et le développement propre et a travaillé en collaboration avec les universités les plus prestigieuses du monde entier.

Un CD-ROM a été édité dans lequel vous pourrez trouver un résumé de ces travaux, qui se matérialise dans 170 rapports scientifiques et techniques qui ont été publiés depuis 1984 jusqu’en 2008. Ce CD sera remis à tous ceux qui en feront la demande. Vous pouvez également solliciter les rapports spécifiques en remplissant les formulaires qui figurent sous chaque groupe ou catégorie.

En plus de ces rapports, le CD-ROM contient des informations concernant la technologie et l’histoire de la société, dont un résumé est disponible ci-dessous, et qui répertorie les événements les plus marquants des années signalées. Après 2008, vous trouverez dans la BIBLIOTHÈQUE-PUBLICATIONS , plus de 30 articles téléchargeables qui ont été publiés dans des revues internationales sur des tests réalisés avec les produits d’Inagrosa.

Fondation d’Inagrosa

1975

Industries Agrobiologiques S.A. a été créée en 1975 suite à la fusion des idées d’un scientifique espagnol — découvreur d’un processus industriel d’obtention d’acides aminés par synthèse cellulaire — et d’un groupe de chef d’entreprises, sous le concept de « technologie neutre », dans le but formel d’appliquer à tous nos produits, nos médicaments et nos services, les idées et les concepts scientifiques de la biochimie classique et de la biotechnologie.

laboratorio y bio-tecnología de Inagrosa

Emergence des premiers engrais biologiques solides

1976

Inagrosa a commencé à commercialiser de vrais fertilisants biologiques solides au moyen de l’incorporation de souches autochtones de micro-organismes sélectionnés, stimulés pour la croissance avec des acides aminés biologiquement actifs et des éléments minéraux, en utilisant comme support un complexe de matière organique. Tout cela était soumis à une fermentation contrôlée, en chambres de fermentation spécialement conçues pour cela et ce, pendant 36 heures. Ce processus donnait lieu à des produits avec 520 billions de micro-organismes/gramme, avec des résultats spectaculaires.

Aminorgan: el primer fertilizante biológico

Premières préparations liquides d’acides aminés libres obtenues par synthèse cellulaire

1982

Apparition sur le marché du premier bio-activateur liquide à base de 20 acides aminés L fondamentaux pour la vie : AMINOL FORTE. 
Ce produit était appelé à devenir le « passe-partout » de toute notre gamme de produits, et si on lui ajoutait du Phosphore ou de la Potasse il donnait lieu à de nouvelles préparations comme le FOSNUTREN ou le KADOSTIM. Sa rapide implantation sur le marché provoquerait au cours des années suivantes la première réglementation réalisée en Espagne concernant le marché des produits à base d’acides aminés..

Aminol Forte: primer bio activador liquido base para otros productos de Inagrosa

CONGRÈS à Valence, León, Majorque et Séville. Internationalisation de l’Entreprise

1984
Valencia sede del congreso

En 1984, s’est tenu à Valence le premier congrès d’Inagrosa, un congrès qui serait l’embryon d’autres congrès postérieurs où l’entreprise montrerait au monde sa technologie et ses projets d’avenir.
Après Valence viendrait León. L’année suivante verrait l’organisation d’une croisière dans les Baléares où — pour la première fois — Inagrosa mettrait l’accent sur ses projets de Pharmacie et de Médecine.

Viendrait ensuite Séville (peut-être celui avec le plus de participants). Il faut signaler, à l’occasion de tous ces évènements, la présence de collaborateurs et d’invités de nombreuses universités et de centres de recherche nationaux et internationaux.

Première usine. Développement de l’Ingénierie industrielle du processus.

1988

Publicité télévisée d’Inagrosa.

1988

Inagrosa réalise la première publicité télévisée à caractère national et en prime time d’une entreprise de fertilisants. Un événement au temps de la chaîne unique de la télévision espagnole

Première réglementation des quantités maximales établies de métaux lourds dans les produits à base d’acides aminés

1991

La matière première origine du processus n’est dérivée d’aucune matière spécifique cataloguée à haut risque (MER), définis dans la décision de la Commission européenne 2000/418/CE, ou dans le Décret royal 1911/2000 du 24 novembre 2000 (B.O.E. du samedi 25 novembre 2000). Ce facteur, et le fait que ne soit effectuée aucune hydrolyse dans l’obtention des acides aminés, fait que notre processus est pratiquement exempt de métaux lourds.

certificación de la ausencia de metales pesados

Apparition du produit AMINOBIOL pour l’ÉLEVAGE

1996

Inagrosa, après de nombreuses expériences réalisées avec notre matière active dans des Universités de grand prestige, a décidé de compléter son catalogue avec un produit pour l’élevage et l’aquaculture : AMINOBIOL.

Le produit est apparu comme un «prémélange».

Aminobiol. Primer producto Inagrosa para ganadería

Première Réglementation ministérielle du marché des produits à base d’acides aminés

1991

Inagrosa a collaboré étroitement avec le Ministère de l’Agriculture, au moyen de l’apport de documentations et d’abondants résultats, lors de la première régulation du marché des acides aminés. Avant cette date, tous ces produits se trouvaient catalogués dans un « fourre-tout » où ils cohabitaient avec les foliaires, les correcteurs, etc.Cette réglementation a reconnu, pour la première fois, l’origine des produits Inagrosa, garantissant par là-même au consommateur une plus grande transparence lors de la décision d’achat.

Primera regulación del mercado de los aminoácidos en España

Concession des Rapports environnementaux

2000
Certificados medioambientales de todos los productos de Inagrosa

Inagrosa s’est vu octroyer par le Ministère de l’Environnement les certificats environnementaux pour la totalité de ses produits, ce qui en fait un cas unique. Ces certificats garantissent l’absence de risques pour l’environnement dans l’application de ces préparations.

25e anniversaire d’Inagrosa

2000

Pour le début du millénaire et à l’occasion du 25e anniversaire de la société, une vidéo corporative a été éditée qui résumait les actifs et les valeurs de la société.

Apparition des produits NATURCARE et KITS RPG

2006

L’écotechnologie tente de résoudre les problèmes sanitaires, économiques et écologiques dérivés de l’énorme volume de déchets bioaccumulables générés par l’activité humaine : agro-industrie, industrie alimentaire, etc.
Les Kits d’Inagrosa transforment en fertilisants biologiques tout déchet organique des agro-industries (sucrières,…), boues et lisier, en les transformant en produits à forte valeur ajoutée.

inovacion constante. Bio-regeneradores de residuos orgánicos y tratamiento de aguas residuales

Apparition de la ligne AQUA&GARDEN d’INAGROSA

2006
Productos para jardin y acuarios.

Inagrosa crée la ligne AQUA&GARDEN. Il s’agit d’une ligne pour la jardinerie (aussi bien en plantes terrestres qu’aquatiques).
La ligne pour les animaux domestiques (animaux et poissons) est en cours d’étude.

Historique de 30 ans de collaboration en R+D+i avec l’Institut du Prof. Kvesitadze

2008

Le Prof. George Kvesitadze, de l’Institut de Biochimie des Plantes, à Tbilissi, en Géorgie (l’une des meilleures équipes de scientifiques du monde entier spécialisés dans le génome des plantes) signe un accord de collaboration et d’essais avec Inagrosa, accord qui est toujours en vigueur. «En 2008, à l’occasion de son séjour en Espagne, dans le cadre de sa participation avec l’Université de Murcie dans un projet cofinancé par l’UE, INAGROSA lui a consacré un hommage spécial.»

instituto del Prof. Kvesitadze

Agriculture de Précision

2010

En 2010, à l’issue de la collaboration en R+D engagée quelques années auparavant par INAGROSA avec des entreprises de Chine et des États-Unis dans le domaine de l’agriculture de précision et de l’intelligence artificielle, INAGROSA a accordé un budget pour mener à bien des essais en plein champ, dans la zone de Cheste (Valence), sur des arbres fruitiers et des cultures horticoles.

On a utilisé, lors de ces essais, les modèles de drones les plus avancés qui existaient sur le marché dans la période 2008-2010, ainsi que les techniques déjà expérimentées dans l’agriculture de précision, notamment un module spécifique d’intelligence artificielle qui considère les effets du changement climatique dans l’agriculture.

En 2011 et 2012, les essais ont été poursuivis en Espagne et en Argentine. Postérieurement, de 2013 à 2015 ont eu lieu, à l’aide de la toute dernière génération de drones robotisés et de charge VTR, des essais sur des grandes étendues de cultures en Argentine (arachides, soja et maïs), États-Unis (arachides, soja) et en Chine (cacahuète et horticoles), pour la régénération des sols avec le produit NATURCARE et le reste des nutriments foliaires d’Inagrosa à absorption ultra rapide. Les résultats obtenus ont donné lieu à ce que nos partenaires chinois manifestent dans un rapport que : «...les biofertilisants d’Inagrosa, à absorption ultra rapide par les cultures, constituent le maillon précis dans l’obtention de l’effectivité maximale de la future agriculture de précision, fortement robotisée.»

instituto del Prof. Kvesitadze

Lancement de l’application de la biotechnologie d’Inagrosa en combinaison avec le traitement numérique des images satellites et des modules d’intelligence artificielle pour la préservation des forêts tropicales en Afrique centrale.

2014

En 2014-2015 a été présenté le premier rapport officiel, et confidentiel, du projet réalisé par INAGROSA, en collaboration avec nos partenaires technologiques en Asie et des organisations écologistes internationales, concernant les techniques à utiliser, les actions à mener par les gouvernements et les propriétaires de concessions forestières dans les forêts humides d’Afrique Centrale (Gabon, Cameroun, Congo, Guinée) en vue de préserver et de revitaliser le riche et, dans de nombreux cas, unique, patrimoine forestier, dans sa biodiversité, avec des espèces végétales (et animales) qui sont d’ores et déjà en danger de disparition dans ces écosystèmes, pour des causes naturelles et par l’action de l’homme.

instituto del Prof. Kvesitadze